09/01/2019

Une nouvelle année, un nouveau RPC

Les plus importantes modifications apportées au RPC depuis sa création en 1965 sont entrées en vigueur le 1er janvier.  Le Régime de pensions du Canada (RPC) est un régime de pensions administré par le gouvernement fédéral qui procure une pension de retraite, des prestations de décès et des prestations d’invalidité aux travailleurs canadiens qui y ont contribué tout au long de leur carrière.  Le montant du revenu de retraite dépend du montant des cotisations et du nombre d’années pendant lesquelles chaque individu a cotisé au RPC.
 
En ce moment, le RPC remplace approximativement 25 % du revenu gagné moyen à l’âge normal de la retraite (65 ans).  En tant que telle, la pension vise à compléter plutôt qu’à remplacer l’épargne-retraite. Le nouveau RPC vise à remplacer 33 % des revenus à la retraite. Cependant, un travailleur doit y avoir cotisé pendant 40 ans selon les nouvelles modalités afin d’avoir droit au remplacement complet de 33 %. Par conséquent, la plupart des travailleurs constateront aujourd’hui un remplacement moyen de 25 % à 33 %.
 
Le RPC est financé par les cotisations des employés et des employeurs.  Par conséquent, les cotisations doivent augmenter pour que croissent les prestations.  Ces dernières années, le taux de cotisation a été stable à 4,95 % pour chacun des employeurs et des employés, seul le maximum des gains annuels ouvrant droit à pension (MGAP) augmentant annuellement.  (note: les travailleurs autonomes versent à la fois la part des cotisations de l’employé et celle de l’employeur – soit 9,9 %)
 
Au cours des cinq prochaines années, le taux de cotisation passera graduellement de 4,95 % à 5,95 %.  Comme d’habitude, le MGAP sera également ajusté sur une base annuelle.
Lors des années 6 et 7, le taux de cotisation sera maintenu à 5,95 % tandis que le MGAP continuera d’être ajusté à la hausse.  Cependant, un élément secondaire, le RPC bonifié, entre en vigueur.  Le RPC bonifié procure un maximum supplémentaire des gains et une limite distincte des cotisations.
 
Les travailleurs et les employeurs verseront 5,95 % sur les revenus allant jusqu’au MGAP (moins l’exemption annuelle de base, actuellement de 3 500 $).  Dans le cas des revenus se situant 
entre le MGAP et le maximum supplémentaire des gains, les travailleurs et les employeurs verseront chacun 4 % de la différence. 
 
Veuillez vous référer au tableau ci-dessous.
 
CPP Chart FR
 
Pour aider nos employés à comprendre l’impact des modifications sur leur paye, nous avons préparé des modèles de lettres à votre intention. 
 
 
Retour à Bulletin Avantages

Bulletin Avantages

01/03/2019 Tendance actuelle & Rappel administratif

Tendance actuelle : Comptes de dépenses personnelles La forme des régimes d’avantages sociaux continue à changer et à se développer.

Lire la suite Voir tous les messages

Santé et bien-être

01/02/2019 Investir pour votre avenir

Au Canada, nous avons la chance de compter sur des programmes gouvernementaux qui nous procurent un certain revenu à la.

Lire la suite Voir tous les messages

GMS Quiz Coin

01/05/2016

Merci de jeu!

Laissez-nous concevoir un programme d’avantages sociaux créatif et durable pour vous.

Obtenez votre consultation gratuite