03/07/2018

Un Cas de Traitement Progressif

Substitutions dans une classe thérapeutique et traitement progressif

Avec la hausse croissante des coûts des régimes d’assurance-médicaments, les promoteurs des régimes sont forcés de trouver des façons de contrôler les coûts.  Une façon consiste à encourager le magasinage intelligent, et les compagnies d’assurance sont d’accord pour concevoir des régimes qui guident les membres vers les options les plus économiques. 

Substitutions dans une classe thérapeutique

Souvent, le même résultat pour la santé peut être obtenu avec différents régimes posologiques.  Autrement dit, le même résultat sera obtenu que la personne prenne le médicament A, le médicament B ou le médicament C, mais à des coûts différents.  Vous avez sûrement entendu parler du remplacement de médicaments de marque par les médicaments génériques équivalents moins coûteux. Ces médicaments ont la même composition médicamenteuse, et ils sont généralement interchangeables. Toutefois, il existe une autre option : l’utilisation d’un médicament de la même classe thérapeutique qui a une composition médicamenteuse complètement différente, mais qui produit le même résultat.  Ces médicaments sont étudiés afin de s’assurer que leur innocuité et leur efficacité sont identiques à celles du médicament prescrit, et ils coûtent parfois moins cher, même s’il s’agit de médicaments de marque.
 
Au lieu de se limiter à examiner l’interchangeabilité des médicaments de marque et des médicaments génériques pour réaliser des économies, la vision est maintenant étendue afin de prendre en considération toutes les pharmacothérapies à l’intérieur d’une classe afin de trouver la voie la plus économique vers la santé.
 
C’est pourquoi le texte de nombreux régimes d’assurance-médicaments est mis à jour afin d’indiquer quelque chose comme « le régime couvre le traitement de remplacement le moins coûteux, généralement un médicament générique ».
 
Toutefois, les médicaments de marque n’ont pas tous d’équivalent générique, et les troubles médicaux n’ont pas tous de traitement de rechange.  Dans le même ordre d’idées, certains patients ne peuvent pas tolérer un médicament générique, et d’autres ne tolèrent pas de substitutions de classes thérapeutiques.  Les pharmaciens sont encouragés à discuter des 
options en matière de substitution avec le médecin traitant et le patient avant d’exécuter l’ordonnance.  S’il existe une raison médicale pour laquelle la substitution n’est pas une bonne idée, des exceptions sont possibles.
 
Cette discussion nous mène tout naturellement à une autre mesure d’économie de coûts : le traitement progressif.

Traitement progressif

Prendre l’escalier au lieu de l’ascenseur est une autre façon de considérer le traitement progressif, mais le point de vue que nous souhaitons examiner concerne votre régime d’assurance-médicaments. 
 
Comme indiqué ci-dessus, il est possible de suivre différentes voies pour arriver au même résultat en matière de santé.  Le traitement progressif demande à un patient d’essayer un traitement moins coûteux avant de passer aux solutions plus chères. 
 
Un tel programme ne permet pas seulement d’économiser quelques dollars ici et là : en fait, les économies peuvent être importantes.  Prenez par exemple le diabète, l’une des maladies qui apparaissent régulièrement dans les 10 principales catégories de médicaments selon le montant payé. 
 
Le tableau ci-dessous présente cinq traitements différents et le coût annuel moyen par patient (selon les données de 2017 de TelusHealth) 
 
Nom du médicament         Coût annuel moyen par patient
Janumet                                     913 $
Victoza                                       1 955 $
Invokana                                    828 $
Metformin                                 81 $
Jardiance                                   652 $
 
 
Bien que Metformin soit de loin l’option la moins coûteuse, le tiers des patients ont initialement obtenu une ordonnance pour un médicament plus coûteux.  Il s’agit d’une situation idéale pour les économies de coût par l’entremise d’un programme de traitement progressif. 
 
Les caractéristiques d’économies de coûts comme les substitutions de classes thérapeutiques et le traitement progressif ne visent pas à limiter l’accès aux soins nécessaires, mais plutôt à guider des patients afin d’en faire des consommateurs avertis.  La recherche de la voie la plus économique qui mènera au même résultat en matière de santé contribuera à réduire les coûts non seulement pour les promoteurs des régimes, mais également pour les employés qui paient une quote-part par ordonnance.
 
 
Retour à Bulletin Avantages

Bulletin Avantages

31/10/2018 Le cannabis en milieu de travail

À la suite de la légalisation du cannabis le mois dernier, plusieurs questions se posent quant à son impact en.

Lire la suite Voir tous les messages

Santé et bien-être

01/10/2018 Légalisation de la marijuana

Marijuana, cannabis, Marie-Jeanne, herbe, ganja – appelez cela comme vous voulez, ce sera légal au Canada le 17 octobre.   .

Lire la suite Voir tous les messages

GMS Quiz Coin

01/05/2016

Merci de jeu!

Laissez-nous concevoir un programme d’avantages sociaux créatif et durable pour vous.

Obtenez votre consultation gratuite