22/07/2016

Quatre questions incontournables

En cas de problème médical, la majorité des Canadiens font appel aux connaissances de leur médecin et de leurs professionnels de la santé.  Après tout, c’est pour cela que nous préférons consulter un professionnel plutôt qu’une page Web. Cependant, les médecins sont comme nous. Ce sont des êtres d’habitudes.  Lorsqu’un patient se présente avec des symptômes, le médecin prescrit souvent un traitement ou des tests  qu’il a peut-être appliqués par le passé sans tenir compte du caractère unique de chaque situation. Ce qui entraîne des interventions médicales et des examens superflus.
Le saviez-vous ? 30% de soins de santé prodigués au Canada ne sont pas nécessaires.
Nous pensons rarement au coût parce que notre système de santé universel absorbe bon nombre des honoraires et le coût de bon nombre d’examens prescrits par les praticiens. Pourtant, lorsque nous devons payer de notre poche, les dépenses encourues peuvent entraîner des difficultés financières. À l’heure actuelle, les régimes de santé publique subissent des restrictions budgétaires à l’échelle du pays.  Par conséquent, si nous pouvons contrôler les coûts au sein du système de santé publique, nous pourrions faire en sorte qu’il n’y aurait pas de transfert de dépenses au consommateur privé.
Au-delà des dépenses inutiles, le problème le plus préoccupant serait peut-être l’impact que les interventions médicales et les examens superflus ont sur notre santé. Ils peuvent se révéler néfastes pour notre santé. Les traitements et analyses injustifiés n’offrent aucune valeur ajoutée aux soins de santé. En réalité, ils nuisent à la qualité des soins, car en demandant à un patient de subir d’autres examens pour vérifier les faux positifs, on l’expose potentiellement au danger (ex. : exposition à des radiations). D’ailleurs, les examens constituent une source de stress chez le patient.  Bien que nous nous fiions à l’avis expert des médecins, notre bonne santé est également notre responsabilité à nous. 
 
Les soins de santé doivent être prodigués dans le cadre d’un effort collaboratif entre les médecins, les professionnels de la santé et les patients. La prochaine fois que vous aurez besoin de soins médicaux, commencez par poser ces quatre questions à votre médecin :
  1. Ai-je réellement besoin de cette analyse, de ce traitement ou de cette intervention médicale?
  2. Quels sont les inconvénients?
  3. Existe-t-il d’autres options plus simples et plus sûres?
  4. Que se passera-t-il si je ne fais rien?
 
Sources:
http://www.choosingwiselycanada.org/
 
Retour à Santé et bien-être

Bulletin Avantages

04/07/2017 Retour des employés au travail

Les employés, plus particulièrement ceux qui sont en poste depuis quelques années, possèdent de grandes connaissances et des compétences qui.

Lire la suite Voir tous les messages

Santé et bien-être

01/06/2017 Les commotions

Les gens ont tendance à consulter un médecin lorsqu’ils ont une blessure qu’ils peuvent sentir ou voir.  Cependant, ce n’est.

Lire la suite Voir tous les messages

GMS Quiz Coin

01/05/2016

Question

Une main contient une reine, deux carreaux, trois as et quatre piques.  Quel est le nombre minimum de cartes que la main peut contenir?Kim a acheté 4 paquets de 5 ballons pour le 15e anniversaire de sa fille.  Tous, sauf 9 d’entre eux ont éclaté avant la fin de la soirée.  Combien de ballons reste-t-il?

Réponse

neuf

Félicitations à Patty Zurbrigg – Le gagnant de ce mois-ci !

Laissez-nous concevoir un programme d’avantages sociaux créatif et durable pour vous.

Obtenez votre consultation gratuite